Numix mentionné dans l’article d’aujourd’hui dédié à Cédric Villani et à l’IA !

Ecoter s’offre un parrain de prestige pour sa prochaine soirée débat consacrée à l’économie numérique, en 2019. Cédric Villani a en effet confirmé sa participation à la rencontre du 4 avril. Le thème : «intelligence artificielle et territoires». Explications.

Le oui de principe s’est enfin transformé en une date ferme. Cédric Villani sera l’invité d’honneur de la prochaine soirée «économie numérique» d’Ecoter, le 4 avril 2019 à l’Ecole des Mines d’Albi. «Intelligence artificielle et territoires», voilà le sujet sur lequel interviendra le lauréat de la prestigieuse médaille Fields (équivalent du prix Nobel de mathématiques) en 2010.

Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? «C’est la capacité de récolter des données diverses et variées pour apporter une réponse pertinente à une question», répond Fredy Ficcara, le président d’Ecoter. Étrangement, en dehors d’Ariane Network, Inforsud Diffusion et quelques autres, rares sont les entreprises qui s’y risquent dans le Tarn. «Les entrepreneurs tarnais ne sont pas habités par la conviction de l’IA», concède ainsi Fredy Ficarra. «C’est la raison pour laquelle il faut inviter des têtes d’affiche porteuses, comme Cédric Villani, pour mobiliser et dire que cette direction est la bonne direction, celle qui permettra de participer activement à la réindustrilisation des territoires. Mais derrière les discours, on ne reste pas les bras croisés. On proposera la deuxième édition de notre appel à projets «Innovation et numérisation» pour contribuer à cette transformation dont le Tarn a besoin.»

Cinquante porteurs de projets ont déjà envoyé leur dossier à l’occasion de la première édition. Et dix ont été retenus par des entreprises partenaires d’Ecoter.

«On s’est appuyé sur l’exemple d’Enedis et de son appel à projets intitulé ‘’Technicien 3.0 » explique Fredy Ficarra. Une expérience qui a par exemple permis à Numix, une start-up spécialisée dans la réalité virtuelle, de prospérer dans le Tarn et de créer une dizaine d’emplois à Gaillac. L’économie numérique est parfaitement adaptée pour répondre à la problématique de réindustrialisation de territoires comme les nôtres.»

Découvrez l’article complet : https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/21/2910232-cedric-villani-albi-poser-equation-intelligence-artificielle-emplois.html#

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *